Mission Bon Accueil

Origine du projet

Mission bon accueil fut fondée à Montréal en 1892 pour lutter contre la pauvreté engendrée par l’essor industriel de l’époque, qui favorisa l’exode rural des travailleurs et l’arrivée d’immigrants européens. Thomas Basset Macaulay, alors futur président de la compagnie d’assurance Sunlife, décida d’aider ces hommes pauvres et errants partout dans la ville, souvent aux prises avec l’alcoolisme, en leur offrant des repas gratuits dans un local de la rue St-Antoine. La Mission Bon Accueil se développa à travers le temps et maintient encore cet objectif d’aider les itinérants et les personnes démunies.

Objectifs du programme d’expansion des soins de santé

Les services de santé de Mission Bon Accueil visent à offrir des soins de santé et des soins dentaires à des Montréalais en itinérance et démunis ainsi qu’à aider cette population marginalisée à naviguer le réseau de santé québécois.

Le service d’infirmerie prodigue ainsi conseils, soins et références aux personnes dans le besoin ; des soins dentaires sont également offerts gratuitement à la clinique dentaire Jim Lund qui œuvre en collaboration avec l’Université McGill. Depuis ses débuts en 2011, la clinique a déjà pratiqué plus de 1798 interventions dentaires.

Mission Bon Accueil a reçu en 2015 un financement de la Fondation Green Shield Canada dans le cadre de son « Programme d’expansion de soins de santé ». Ce financement va permettre de rémunérer l’embauche de personnel supplémentaire en soutien à l’infirmière clinicienne salariée de la mission, en place depuis 2011, ainsi que l’achat de fourniture médicale utile à tous les services de la mission.

Équipe

L’équipe du projet compte une infirmière clinicienne à temps plein; deux infirmières cliniciennes à temps partiel et une psychologue à temps partiel pendant deux à trois ans.

Retour à la page du Projet ESPI