SPOT Clinique communautaire de santé et d’enseignement (SPOT-CCSE)

Origine et description du projet SPOT

Le projet de Clinique communautaire étudiante est né de l’articulation d’une demande des étudiants des sciences de la santé et des sciences sociales de l’Université Laval pour que soient mieux appréhendées, dans le cadre de leur formation, les réalités sociales de leur ville avec l’expression d’une difficulté rencontrée par les organismes communautaires de Québec pour répondre à l’étendue des besoins de santé des personnes en situation de vulnérabilité des territoires qu’ils desservent. À ce double désir de changement, s’est ajouté le constat du CSSS de la Vieille-Capitale qu’en dépit des efforts déployés, certaines personnes restaient hors d’atteinte de l’offre de soins-services du réseau.

C’est la volonté commune de répondre à ces nécessités qui a motivé la collaboration du Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale (CSSS-VC), du Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ) et des Facultés des sciences infirmières, des sciences sociales, de pharmacie, de médecine, de médecine dentaire et de l’École de nutrition de l’Université Laval dans la mise en place, en février 2014, de l’organisme à but non lucratif (OBNL) SPOT Clinique communautaire de santé et d’enseignement (SPOT-CCSE).

SABSA2017

Objectifs de la clinique SPOT

Les principaux objectifs de la Clinique consistent à :

– rendre accessibles des soins de santé, incluant des soins dentaires, et des services sociaux intégrés de première ligne à des personnes  désaffiliées et en situation de vulnérabilité ;

– former une relève professionnelle sensibilisée aux enjeux sociaux des soins et offrir aux étudiant-e-s en sciences de la santé et services sociaux un milieu de formation pratique.

Modes de pratique

Mobilité et couverture de soins étendue

La clinique SPOT-CCSE a commencé à offrir des soins et services le 17 novembre 2014 ; elle cible spécifiquement le territoire Basse-Ville/Limoilou/Vanier (BVLV) où elle opère en cinq points de services, selon un horaire stable, au sein d’organismes communautaires existants. Des soins et services sont également offerts dans la rue au moyen d’une roulotte implantée plus spécifiquement dans Vanier, quartier plus enclavé dont la population connaît une présence forte, et en croissance, de personnes immigrantes et réfugiées qui rencontrent des difficultés spécifiques (barrière de la langue; faible compréhension du fonctionnement du réseau de la santé; maladies infectieuses comme la tuberculose etc.).

La Clinique SPOT ne pense pas les soins uniquement en termes d’accessibilité géographique mais également dans la perspective d’une accessibilité sociale.

Approche globale et collaboration interprofessionnelle

La clinique SPOT-CCSE déploie une approche globale en évitant de compartimenter les interventions entre les différents professionnels d’une équipe multidisciplinaire mais en centrant son fonctionnement sur l’infirmière qui s’appuie sur la collaboration avec les intervenants sociaux des organismes communautaires et sur le travail d’un pair aidant.

La clinique SPOT-CCSE a développé des ententes de services et des partenariats avec différents organismes de soins et services plus conventionnels (CLSC, GMF-CRQ, UMF, Institut en santé mentale et autres) qui facilitent la réaffiliation des personnes vers les ressources du réseau public.

Formation en immersion et transfert des connaissances

Les étudiant-e-s accompagnent les personnes lors des différentes étapes de soins et d’interventions et peuvent ainsi côtoyer de près les professionnels en action.

Gestion non-hiérarchique et collégiale

Les citoyens et les étudiants sont invités à devenir membres et à s’impliquer au sein du conseil d’administration et des différents comités de travail. SPOT favorise la rencontre et le partage-croisement d’expertises entre professionnels de la santé, de la recherche, de la formation, intervenants du réseau communautaire et experts de vécu.

Équipe

L’équipe de base de la Clinique SPOT-CCSE est constituée de : une infirmière clinicienne à temps plein et une infirmière clinicienne à temps partiel; huit médecins et cinq dentistes se partageant des plages de disponibilité; une coordonnatrice à temps plein et d’un pair aidant. Elle accueille également entre 20 à 30 étudiants-stagiaires par an.

Prix et distinctions

Lauréat 2016 du Prix d’excellence du Réseau de la Santé et des Services sociaux, coup de cœur de la ministre déléguée.

La clinique SPOT, lauréat du prix Profession Santé 2015 catégorie Équipe interprofessionnelle.

Retour à la page du Projet ESPI