Projet sur la rémunération médicale

Description et objectif général du projet

Le projet Analyse des impacts de la rémunération des médecins sur leur pratique et la performance du système de santé au Québec a été financé dans le cadre de l’action concertée : Regards sur les modes de rémunération des médecins, action conjointe entre le Commissaire à la santé et au bien être , le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et le Fonds de recherche en santé du Québec (FRQ-S).

L’objectif général de ce projet vise à documenter les effets des différents modes de rémunération des médecins sur l’efficacité et la performance du système de santé et de services sociaux québécois. Il s’agira au final d’identifier les leviers susceptibles d’influencer positivement la pratique médicale pour rendre l’offre de soins et services mieux adaptée aux besoins de la population.

La rémunération des médecins – qui décrit à la fois le mode et le niveau de rémunération – est un des déterminants majeurs de la pratique médicale, à prendre en compte avec les facteurs sociodémographiques (âge, sexe, formation), les normes et valeurs, la spécialité des médecins, les caractéristiques des patients et celles des organisations de soins. À cet effet, le mode et le niveau de la rémunération influencent la performance des systèmes de santé. De 2008 à 2013, les montants investis pour la rémunération des médecins au Québec ont crû, en moyenne, de 9,1% par an (CIHI, 2013) soit environ trois fois plus rapidement que le PIB. L’augmentation simultanée de la rémunération moyenne par médecin et des effectifs médicaux totaux risque de créer une pression intense sur les finances publiques et met en valeur l’importance de s’assurer que la pratique médicale contribue efficacement à la performance du système de soins.

Le système de régulation en place actuellement au Québec combine des modes de rémunération mixtes s’appuyant sur une forte proportion de rémunération à l’acte. Leur évolution constante complexifie l’analyse du lien entre les incitatifs financiers et la pratique médicale sans toutefois remettre en cause la pertinence du questionnement quant aux liens entre modes de rémunération des médecins et performance du système de soins.

RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES

Équipe du projet

Co-chercheurs principaux

Astrid Brousselle (Ph.D.) Université de Sherbrooke et Centre de Recherche de l’Hôpital Charles-LeMoyne et Damien Contandriopoulos (Ph.D.), Université de Montréal.

 Co-chercheurs

Mylaine Breton (Ph.D.), Université de Sherbrooke et Centre de Recherche de l’Hôpital Charles-LeMoyne; Arnaud Duhoux (Inf. ; Ph.D.), Université de Montréal ; Catherine Hudon (M.D., Ph.D., CMFC), Université de Sherbrooke ; Alain Vadeboncoeur (M.D.), Université de Montréal ; François Champagne (Ph.D.), Université de Montréal.

Professionnelle de recherche

Geneviève Champagne

Référence

CIHI. (2013). National Health Expenditures Database (table NHEX D-1,5,1). Ottawa: Canadian Institute for Health Information.