Coopérative de solidarité SABSA (Services À Bas Seuil d’Accessibilité)

En juin 2015, L’équipe de recherche ESPI a remis un premier rapport d’évaluation préliminaire de la Coopérative de solidarité SABSA. Ce rapport a pour objectif double de documenter les activités de la Coopérative de solidarité SABSA et de fournir à son équipe une première rétroaction scientifique permettant d’initier un dialogue sur son mode de fonctionnement et son potentiel comme modèle innovant de soins primaires.

SABSA2017

Origine et description du projet SABSA

La Coopérative de solidarité SABSA offre des soins accessibles à une population vulnérable telles que les personnes vivants avec le VIH-SIDA et l’hépatite C ou les résidents du quartier ayant un accès difficile au réseau de santé et de services sociaux.

L’origine de la Coopérative de solidarité SABSA remonte à 2011 à l’initiative de deux infirmières – Isabelle Têtu, infirmière praticienne spécialisée en première ligne (IPSPL) et Maureen Guthrie, infirmière technicienne à la retraite – et d’une intervenante psychosociale, Véronique Brousseau qui vont lancer cette idée d’une organisation permettant d’offrir des soins à des personnes en situation de grande vulnérabilité. Elles vont servir de catalyseur au projet et réussir à y associer d’autres intervenants. L’idée a fait son chemin et, à l’automne 2014, la Coopérative de solidarité SABSA, dans sa forme actuelle, ouvre ses portes dans le quartier Saint-Sauveur, en Basse-Ville de Québec.

Entre 2011 et 2014, le fonctionnement de la Coopérative de solidarité SABSA repose sur des contributions volontaires, des dons, des collectes de fonds et beaucoup de bénévolat. La Coopérative de solidarité SABSA ne reçoit aucun financement de l’État. Au fil du temps, les deux infirmières initiatrices ont, de façon bénévole, assuré le suivi et donné accès à des traitements à environ 200 personnes vivant avec le VIH et l’hépatite C. Durant cette période, les membres de la Coopérative de solidarité ont aussi développé le projet d’élargir leur offre de soins étant donnés les besoins criants du quartier.

En 2014, la Coopérative de solidarité SABSA a obtenu un soutien financier de la FIQ d’un montant de 150 000$  lui permettant d’élargir ses services à l’ensemble de la population des quartiers St Roch et St Sauveur de Québec.

Objectifs de la Coopérative de solidarité SABSA

Le mandat initial de la Coopérative de solidarité SABSA est de développer, de manière autonome et en complémentarité du réseau public, une offre de services pour rejoindre une clientèle désaffiliée afin de leur donner accès à des services de santé de qualité, en particulier en ce qui a trait à l’infection à l’hépatite C. Les principes de prise en charge consistent en une approche globale centrée sur l’ensemble des besoins des personnes intégrant la santé physique, la santé mentale et la dimension psychosociale. Le suivi offert par les travailleurs de la Coopérative de solidarité SABSA vise à renforcer les compétences des personnes en leur apportant un support, des outils et les connaissances nécessaires à la poursuite de leur traitement.

Modes de pratiques

Pratique interprofessionnelle collaborative et centralité infirmière

L’offre de soins repose principalement sur la pratique infirmière mais aussi sur un interprofessionnalisme poussé. L’infirmière praticienne spécialisée en première ligne (IPSPL) est le centre de gravité de l’offre de soins qui assume 85% des consultations. Il reste que sa pratique s’inscrit dans un cadre collaboratif avec l’ensemble de l’équipe de la Coopérative de solidarité.

Des soins intégrés

La Coopérative de solidarité SABSA agit et soigne en équipe à partir d’un portrait global du patient qui est partie prenante de la relation thérapeutique. Les services offerts intègrent des soins primaires courants, la prévention, du dépistage et de l’éducation aux patients. Des relations de confiance se sont établies entre les professionnelles de la Coopérative de solidarité SABSA et des professionnels d’autres milieux (médecins omnipraticiens, gastroentérologues, pharmaciens, infirmières de CLSC…) et des organismes communautaires extérieurs à la Coopérative de solidarité SABSA ce qui permet de compléter l’offre de soins et d’augmenter leur continuité.

Équipe

La Coopérative de solidarité SABSA est composée de membres rémunérés : deux infirmières IPSPL; une intervenante sociale; une pharmacienne qui travaille en externe; une coordonnatrice et une réceptionniste.

La coopérative compte également sur le travail de membres bénévoles : infirmières cliniciennes et techniciennes; nutritionniste; orthophoniste; consultant en gestion et soutien à l’administration.

Prix et distinctions

Isabelle Têtu, lauréate du Prix Cœur et Action 2014, catégorie Collaboration interprofessionnelle – Infirmières

Retour à la page du Projet ESPI